Smoking Josephine | Geneviève Laurenceau
Smoking Josephine : lorsque cinq brillantes musiciennes décident d'unir leurs énergies et de laisser libre cours à leur créativité, en réinventant le grand répertoire avec élégance et passion...
smoking josephine, musique classique, quintette, tchaikovski, la belle au bois dormant, tango obsession, genevieve laurenceau, violon, olivia hughes, fanny robilliard, marie chilemme, alto, hermine horiot, violoncelle, laurene durantel, contrebasse,
148
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-148,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-11.0,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Geneviève Laurenceau

Violon

Portrait

C’est à Strasbourg, sa ville natale, que Geneviève Laurenceau commence le violon à 3 ans : cet instrument, au chant proche de la tessiture humaine, prendra dès lors la forme et la voix de ses rêves, et ne la quittera plus.

 

Aimant la scène, croyant profondément aux valeurs essentielles de l’art, de la culture et de la musique, Geneviève est passionnée par les rencontres : ainsi, son  duo avec le philosophe Raphaël Enthoven, mais aussi ses collaborations avec les comédiens Didier Sandre et Nicolas Vaude, ou le spectacle « la symphonie des oiseaux », imaginé avec les chanteurs d’oiseaux Johnny Rasse et Jean Boucault.

 

Dans cette même optique de fantaisie et d’exigence, elle fonde en 2016 le quintette à cordes «Smoking Josephine », composé de solistes engagées et rayonnantes.

Geneviève Laurenceau est directrice artistique du Festival de Musique d’Obernai, fondé sous son impulsion en 2009.

Elle joue le violon « Sheherazade » de Charles Coquet, datant de mars 2017.

Suivez-moi

Smoking Josephine

Geneviève Laurenceau, violon

Olivia Hughes, violon

Fanny Robilliard, violon

Marie Chilemme, alto

Hermine Horiot, violoncelle

Laurène Durantel, contrebasse